NEW: Search The Forums

Loading

SECOND HAND SECOND LIFE

kapnoel's picture

Dear all,


On 17 October 2008 in Brussels an unusual catwalk took place. It was called "Second Hand Second Life". The clothes shown there were creations of new Belgian designers. The materials used came from a charity clothes collection called "Les petits riens" ("the little nothings"). The designers were to use these given away clothes to create new garments. At the end, the new garments were sold at an auction which brought the sum of 26.400 Euros to "Les petits riens". I found this a genious idea!


For those of you who would like to see the pictures, here is the link:


http://www.petitsriens.be/accueil.htm


http://www.petitsriens.be/alb08%20J-J%20Adam/index.htm


http://www.petitsriens.be/alb08%20People%20Attitude/index.htm


http://www.petitsriens.be/alb08%20E.Tordoir/index.htm


Enjoy!


Best regards from Brussels


Elissavet

starzoe's picture

(post #31187, reply #1 of 29)

Some of those are wonderful - some pretty quirky. What a great idea for a fund-raiser if only I could find two dozen sewers like me who love to re-invent clothing!

kapnoel's picture

(post #31187, reply #2 of 29)

Dear Starzoe,


unfortunately we are too far away, but I would love to say to you "count me in"!


I was not able to get in this défilé, it was packed and sold out since weeks, but I also thought it was a great idea.


Best regards


Elissavet

JunkQueen's picture

(post #31187, reply #3 of 29)

I wish we lived closer, I'd be one of your 24!! I love recycling clothing.

I'm still perusing the photos in the links kapnoel posted and agree with your assessment. Some of the designs have given me some inspiration, and I've jotted down some preliminary ideas for various projects.

pelli's picture

(post #31187, reply #4 of 29)

Reinventing holds so much appeal for me...but I feel that my abilities sadly trail behind my visions.


Perhaps I over-think the process, but what are some of the steps to learn to gain a good background for the sewing techiques used in reinventing?  Draping?  Best sources for learning 'fit'?


Thanks for your input!


 

starzoe's picture

(post #31187, reply #5 of 29)

I am not sure that my experience will have any relevance to others in "re-inventing", but I would think the most necessary skill would be to have a good background in sewing. I have been sewing forever and I am really, really old (!) so have learned a lot along the way.

A knowledge of fabrics is pretty important. Knowing how a pattern is put together and what is possible (or if it isn't possible, how to work around that and come up with something unique). The definitive word would be experience, and having time. I am just finishing a capey-sort of thing from a recycled plaid skirt, have been at it off and on for a week or so. I wanted to do something diagonal with the tartan. Don't know if I will be wearing it, not my thing exactly but someone will get it and I have learned something more about tartans, bias and to next time start with more fabric!!!!

pelli's picture

(post #31187, reply #6 of 29)

Good luck on the tartan....


I never fail to be amazed that, without any formal training, I end up 'solving' a problem with the same results that others with much more experience have found.  I simply resent that I have had to 'reinvent the wheel' to get to that point!  I have been sewing and/or quilting for most of my life, but 'on my own' and outside of my regular job...so time is spotty, at best!


Thanks for the input!


 

starzoe's picture

(post #31187, reply #7 of 29)

With recycling clothing, you re-invent the wheel every time you attack a project. That doesn't mean that you don't use standard methods, it's just that you sometimes have to give them a twist of your own. The bonus is that the base fabric is usually not that expensive and if it doesn't work, you've not lost much except the time. And you have learned something.

Josefly's picture

(post #31187, reply #8 of 29)

My daughter just told me she's signed a pledge for the next two months to only make her clothing from recycled things - no buying new anything - with some online group. I've sent her the link for these styles. Wouldn't it have been nice to see what the original garments were?

pelli's picture

(post #31187, reply #9 of 29)

How fun and supportive for your daughter!  I wonder which online group it might be?  We'd love to see pictures of her creations!


 

Josefly's picture

(post #31187, reply #10 of 29)

It's called Wardrobe Refashion Blog.

http://nikkishell.typepad.com/wardroberefashion/

Apparently people can make the "pledge" for different periods, 2 months, 4, 6 months, life. Not sure what the rules are, except that blogging regularly about what's been refashioned is expected.

pelli's picture

(post #31187, reply #11 of 29)

Oh, my that is a cool blog, thanks!!!


 


 

MaryinColorado's picture

(post #31187, reply #12 of 29)

Your tartan project sounds interesting.  If you don't have enough of the fabric for the cape, could you insert triangle shaped solid fabric below the shoulder line, rather like a godet, to increase the width there?  Maybe a solid velvet or wool?  Just thinking how cozy warm this will be for the winter!  Mary

starzoe's picture

(post #31187, reply #13 of 29)

This is a skirt-weight wool, not warm enough even for winter days here on the we(s)t coast. I have it virtually finished, have to re-do the neckline, it's too close to the body. I run into that sort of thing a lot, being too particular about measuring. When we built a house in the '70s my husband, being an engineer, and me, being a particular sewer had multiple problems when we put up drywall by being too darn finicky with the fit. We both gasped in horror when a hired carpenter took a step back in the bathroom and with a hammer, made a hole for the pipes through the drywall. It would have taken us a lot of time and multiple fittings to get the hole just the "right" size. Live and learn.

MaryinColorado's picture

(post #31187, reply #16 of 29)

It's great that you two found each other!  It is so hard to look the other way when your mate is the opposite. 

starzoe's picture

(post #31187, reply #17 of 29)

I should have mentioned that my husband was an aircraft engineer - everything measured down to the micron so we were both being particular!

ThreadKoe's picture

(post #31187, reply #15 of 29)

Experience, my friend, Experience.  You simply have to keep on doing it.  Each time you sew, you learn.  You could read every book printed, and understand the theory behind each technique, but you still have to actually do it to really understand and practise the skills.  And that is the fun part too.   Cathy

ThreadKoe's picture

(post #31187, reply #14 of 29)

How wonderful and fun.  Thank you for the links.  A unique and fun way to raise money for a good cause.   Did you see the show?   Cathy

kapnoel's picture

(post #31187, reply #20 of 29)

No, dear Cathy unfornutately I did not. But I will go certainly next year!


Best regards


Elissavet

Katina's picture

(post #31187, reply #18 of 29)

Hello Ellisavet


Thank you very much for this - great fun and lots of good ideas. I wonder if they'll try anything similar with knitwear?


Katina

kapnoel's picture

(post #31187, reply #19 of 29)

Dear Katina,


They say in their site that this was the 6th défilé they organised. I just became aware of this défilé some weeks ago by a friend and I have not attended any of them. But I could ask them and come back to you. Would you like that?


Best regards


Elissavet


 

Katina's picture

(post #31187, reply #21 of 29)

Yes, I would and thank you very much for offering to do this. Please don't go to any trouble though.


Katina

kapnoel's picture

(post #31187, reply #22 of 29)

No problem, dear Katina, I will just send them an e-mail, I just hope they will answer promptly.


Best regards


Elissavet

Katina's picture

(post #31187, reply #23 of 29)

I very much appreciate this, Ellisavet.


Good wishes


Katina

kapnoel's picture

(post #31187, reply #24 of 29)

Dear all,


I just send an e-mail to the organizers asking about their concept and conditions for participating to the next défilé. I also asked if they are planning a défilé on knitwear. I will keep you posted on the answer. In the meanwhile you can have a look at the creations from previous years under the following link:


http://www.petitsriens.be/ensalbums.htm


It seems that the Queen Paola of Belgium attended the défilé in 2007, so it was actually a big event. I definitely have to go next year!


Best regards


Elissavet


 

Katina's picture

(post #31187, reply #25 of 29)

Thank you, Elissavet. You must definitely go - we're all waiting to hear about it.


Katina

kapnoel's picture

(post #31187, reply #26 of 29)

Dear all,


Yesterday evening the Press officer of the "Petits riens" sent me their press release (unfortunately only in French) on the last défilé. Their concept consist in asking young, but known Belgian designers to create something new out of the charity clothes donnations the organisation gets.


They also have knitwear in this same collection. It is brought to life by a collaboration with another organisation called "u-main". This name is actually a word game derived from the word "human" ("humain" in French). It reproduces phonetically the word "human" as it is pronounced in French."Main" literally means hand in French, so I would traslate it as "u-hand". Here is the link to the u-main site: http://www.u-main.eu/ Some creations can be seen here: http://www.u-main.eu/creations.html


The materials come from charity collections: http://www.u-main.eu/matieres.html


For those of you who would like to have a look to the websites of the creators participating to the défilé, please look at the list below. The creators give a little résumé of themselves and explain their reasons for participating to the défilé.


 Have an excellent w-e!


Best regards


Elissavet


 


A PROPOS DES CRÉATEURS


Louise Assomo
ouvrait il y a deux ans sa boutique à Bruxelles. Sa collection, empreinte d’une féminité inspirée du rétro, est depuis distribuée à Anvers, Paris & en Israël.


"J’ai été interpellée par ce projet qui permet d’améliorer les conditions de vie de personnes démunies. La mode attire du monde. En tant que styliste, je peux donc soutenir l’action des Petits Riens dans sa lutte contre la pauvreté tout en exerçant ma passion."


www.louiseassomo.com


Emilie Beaumont
a suivi sa formation à La Cambre. Après avoir réalisé des stages chez Loewe et chez Alexander McQueen, Emilie s’est vue sélectionnée comme finaliste au Festival International de Mode d’Hyères en 2007.


"Selon moi, chacun a droit au bien-être, à la protection, à l’identité & aussi au style! Un vêtement c’est une seconde peau et lui insuffler une seconde vie au travers de ce défilé, c’est faire preuve d’optimisme! C’est croire que chaque chose peut être retravaillée, peut renaître. C’est une démarche dans l’air du temps. Chacun a un jour déniché un vieux vêtement et l’a "customisé" pour se l’approprier. Incontestablement, le vintage est à la mode! "


www.emiliebeaumont.com


Cécile Bertrand
, travaille l’accessoire et la création de bijoux textiles. Ses idées jaillissent plus volontiers d’une matière que d’un croquis et s’inspirent de tissus anciens. Créer du neuf en partant de l’ancien, un travail qui reflète parfaitement la philosophie du défilé Second Hand Second Life.


"J’aime l’idée d’une 2ème vie pour nos vêtements, meubles ou objets, dans une société de surconsommation et de croissance à tout prix…J’ai commencé à utiliser cravates, foulards et soies anciennes pour la richesse et l’originalité des motifs afin de les détourner en colliers, sacs ou borsalinos. J’ai accepté d’emblée de participer au projet du défilé et d’aider Les Petits Riens. Cette initiative correspond tout à fait à mon travail au quotidien."


www.cecilebertrand.eu


La Maroquinerie Delvaux
participe pour la 5ème fois consécutive à cette belle initiative des Petits Riens.


"C’est un exercice de style passionnant que de concevoir des créations qui reflètent l’esprit de la Maison tout en utilisant des matériaux hétéroclites qui ne font pas partie de notre métier. Pour l’édition 2008, le Studio de création nous réserve une surprise en détournant l’univers riche des imprimés de leurs carrés de soie".


www.delvaux.com


Sandro Faber
, après des études à Anvers et une expérience acquise en Italie tant dans la mode masculine que féminine, inaugurait en 2006 la boutique anversoise Achterland. Pour le défilé des Petits Riens, le styliste propose des créations masculines qu’il souhaite "empreintes de tolérance et de compréhension."


www.achterland.net


GIRLS FROM OMSK
a été créée en 2005 par la styliste d’origine russe Valéria Siniouchkina. Elle propose une ligne de prêt-à-porter qui allie le style ‘streetwear’ à une approche ‘créateur’ du vêtement, l’objectif étant d’offrir une ligne, riche en couleurs, aux coupes variées, à la fois décontractée et chic.


"C’est sous ce même angle de mixité que le défilé des Petits Riens est approché: créer des silhouettes à la fois ‘streetwear’ et ‘couture’, du k-way revisité au pantalon en patchwork de jeans, en passant par une robe corsage faite de mille morceaux de tissus disparates…"


www.GirlsFromOmsk.be


Inge Heyvaert
, diplômée du Kask de Gand, est une artiste aux multiples talents. Elle travaille tant la sculpture que le stylisme, là où la mènent son imagination et ses envies. Depuis quelques années, elle enseigne les arts et la mode à Sint-Niklaas.


"’Un amour inconditionnel’ voici comment je pourrais décrire ma relation avec Les Petits Riens. Je me retrouve complètement dans ce principe de recyclage qui les caractérise, que ce soit en tant que femme, styliste ou encore artiste. Cela incarne une manière de travailler pour et avec des gens exceptionnels. Lorsqu’on m’a proposé de réaliser une création, je n’ai pas hésité une seule seconde. C’est un honneur de participer à ce projet d’autant plus quand on en retire un tel plaisir. Je me suis donnée à fond pour que ma création véhicule sa propre histoire mystique tout en incarnant le message éthique et la mission indispensable des Petits Riens."


Aurore Jean
lance sa propre marque il y a trois ans sous le nom de Mademoiselle Jean. Son univers est bercé par les années 50, la féminité et le glamour. Ses créations sont produites en petites séries afin d’en préserver le côté exclusif.


"Je suis ravie de participer à une action humanitaire et, de cette façon, de mettre mes capacités au service des plus démunis. De plus, cette initiative est maintenant connue et reconnue et mérite de perdurer encore longtemps ."


www.mademoisellejean.com


Amandine Jehin
cherche dans sa démarche créative à accentuer la structure du vêtement. Passionnée par la logique du tracé de patron, ses préférences vont à l’utilisation de tissus unis. La jeune styliste namuroise a développé, en association avec une autre styliste, une collection d’accessoires sous le nom d’‘Amalgame’.


"Créer des silhouettes à partir de vêtements de seconde main reste une véritable source d’inspiration. Le vêtement nous parle : on le récupère chiffonné, meurtri parfois, mais toujours plein d’expression. Mon travail implique de le faire renaître pour lui faire exprimer d’autres formes encore insoupçonnées. Participer à ce projet défendant une cause aussi noble, créer dans un esprit de générosité et de solidarité est encore plus motivant."


Charles Kaisin
explore les processus qui génèrent une forme et a fait du recyclage l’un de ses thèmes de prédilection.La consistance de sa vision en font un des jeunes designers les plus influents en Europe. Aujourd’hui, il est un designer reconnu par de grandes marques qui font appel à sa créativité dans le domaine de la maroquinerie (Delvaux), des accessoires (Swatch, Royal Boch), de l’aménagement d’espaces (Le Louvre Abu-Dhabi), du mobilier et du chocolat (avec Pierre Marcolini pour le Centre Pompidou) !


"Recyclons de vieilles idées et des tout petits riens


Pour voir s’engraver sur les murs


Le dessin qui nous émeut le plus :
"


www.charleskaisin.com


Conni Kaminski
suit ses études à Hambourg avant de créer sa propre collection à Bruxelles. Son travail se distingue par une belle finition et une approche originale des formes asymétriques. Ses créations féminines conjuguent simplicité etsophistication.


"Participer au défilé des Petits Riens me semblait naturel car j’ai précédemment énormément travaillé sur la customisation de vêtements vintage en mélangeant matériaux et couleurs, en réhabilitant les formes anciennes dans un contexte neuf. Encore aujourd’hui, mes collections sont inspirées de l’‘ancien’. Au-delà du plaisir créatif, se lier à un projet social me semblait très important."


www.connikaminski.com


Jean-Paul Knott
, après des études de style au FIT de New York, débute sa carrière en 1988 comme styliste puis assistant de Yves Saint Laurent à Paris. En 1999, il rentre en Belgique pour lancer sa propre marque éponyme. Parallèlement il assure la direction artistique de Krizia puis de Louis Féraud et signe les costumes du ballet "Lumières" de Maurice Béjart. Aujourd’hui ses collections sont distribuées internationalement et il est directeur artistique de Cerruti.


www.jeanpaulknott.com


Annette Kölling
est sortie l’an dernier de l’académie de mode d’Anvers avant de rejoindre Paris où elle a travaillé comme assistante styliste pour le célèbre Trend Union, bureau de styles et tendances créé par Li Edelkoort. La jeune créatrice a déjà présenté sa collection lors de la semaine de la haute couture à Rome. Pour le défilé Second Hand Second Life, Annette a choisi de métamorphoser des robes colorées en vêtements pour homme.


"L’idée de pouvoir jouer avec sa propre sélection au centre de tri m’a directement emballée. Une telle liberté est réellement excitante!"


Jean-Paul Lespagnard
étudie les arts plastiques puis la création de mode à Liège. Il clôture ce parcours en remportant plusieurs prix dont une exposition lors du parcours MODO à l’Ancienne Belgique. Après deux passages à New-York chez Anna Sui, une expérience d’assistant chez Annemie Verbeke, de nombreux projets comme producteur et styliste de reportages mode, le créateur se voit décerner deux prix au festival international de mode d’Hyères 2008. Parallèlement, Jean-Paul travaille dans la création de costumes pour le théâtre et la danse.


www.myspace.com/jeanpaullespagnard


Levi’s® European Design Team
: Partenaire du défilé depuis quelques années déjà, Levi’s réunit cette fois encore son équipe créative autour du projet. Leurs jeunes talents ont mis la main à l’ouvrage pour proposer des silhouettes qui promettent d’être décoiffantes.


"Cette initiative nous donne l’occasion de laisser libre cours à notre créativité et de nous amuser à customiser des jeans de seconde main. Nous sommes impatients de dévoiler notre collection Levi’s® pour Les Petits Riens."


www.levi.com


Oona Mampuys
a étudié la création au Kask de Gand. Outre de nombreux stages chez de grands noms de la mode anversoise, la jeune styliste a beaucoup travaillé pour le théâtre.


"Ce qui est passionnant avec les vêtements de seconde main, c’est qu’ils ont déjà leurs caractéristiques propres. Dans mes trois silhouettes, j’ai retenu certains traits de leur caractère. En Afrique, on fabrique des ensembles à partir d’une seule pièce de vêtement. Je me suis inspirée de cette manière de faire. Je suis ravie d’avoir pu apporter, au travers de ce projet, ma contribution aux Petits Riens et à leur travail en faveur des plus démunis."


www.oonamampuys.be


MoutonCollet
: Mathieu & Nicolas se rencontrent à la fin des années 90 à l’institut Saint-Luc de Tournai. Ils s’installentensuite à Paris pour intégrer des maisons comme Martin Margiela , Hervé Leger, Loulou de La Falaise, Kenzo, Nina Ricci... Par la suite, les jeunes créateurs développent une collection de bijoux et d’accessoires sous le nom de MoutonCollet. Le duo propose des bijoux d’argent massif ponctué de céramique, cuir, pâte de verre. Des bijoux aux formes étranges et poétiques, inspirés du monde végétal et animal.


"Avec le défilé Second Hand Second Life, MoutonCollet tourne une nouvelle page : la silhouette évoque une idée, un univers… une dualité. Oscillant entre nouveauté et cruauté, entre pâle souvenir et dure réalité… Une nature presque apprivoisée… Le vêtement se veut rafraîchissant alors que le bijou se fait inquiétant…"


www.moutoncollet.com


Johanne Riss
, compte parmi les grands noms de la mode belge. Etablie à Bruxelles et à Paris, la styliste exerce son talent depuis plus de 20 ans.


"Je m’implique dans le défilé parce qu’on me l’a demandé et que ça me fait toujours plaisir de venir en aide aux nécessiteux et ce, selon mes moyens. Cela m’amuse également beaucoup de partir de "petits riens" pour embellir la vie!"


www.johanneriss.com


Kim Stumpf
, distinguée de La Cambre l’an dernier, concentre son travail sur la recherche du volume. La styliste se passionne pour les matières artisanales comme le cuir et la maille. Son univers est souvent abstrait, il s’agit d’une recherche de composition. Formes structurées, dans des tissus de deuxième peau...


"Participer au défilé des Petits Riens est un réel défi, mais aussi une source d’ouverture et de rencontre. Le fait de pouvoir choisir ces matériaux au centre de tri est très inspirant. C’est une approche riche pour construire des silhouettes. On y découvre des éléments inattendus qui font rêver."


www.kimstumpf.com


U-Main & L’équipe des Petits Riens
: Créatrices de U-Main, Stéphanie de Moffarts responsable des boutiques textile desPetits Riens et Scindya de Barros, cinéaste et styliste proposent les créations de leur atelier d’économie sociale parrainé par les Petits Riens. Des silhouettes fabriquées de textiles recyclés. "Là où tout se termine dans les poubelles, nous récupérons et réanimons." Du côté de l’équipe Petits Riens; Fanta Dieme, Hanane El Morabit, Claudine Van Melckebeke, Monique Genten &Elisabeth Tasmané, toutes cinq actives au sein de nos magasins, offrent également leur talent et leur enthousiasme encréant plusieurs pièces pour le défilé tantôt une robe de princesse, tantôt un chapeau saupoudrés de féérie et d’imagination.Ana Mogea, active au centre de tri depuis de nombreuses années, relève également le défi créatif.


www.petitsriens.be - http://u-main.eu


Edouard Vermeulen
créateur de la marque belge Natan, participe pour la 5ème année au défilé des Petits Riens. Au fil des ans, le styliste a réussi à créer un style personnel d’une pureté contemporaine, source de féminité et de raffinement. La richesse des matières donne une puissance à la simplicité des formes. Un style résolument adapté à une femme actuelle, active et raffinée. De sa participation au défilé, le célèbre styliste explique : "Il s’agit du lien entre la dynamique créative d’une maison de Haute Couture et la seconde vie donnée à un vêtement. Le tout, au profit d’une oeuvre très méritante."


www.natan.be


Nicolas Woit
, après des études à Esmod et quelques années passées chez Thierry Mugler et Chloé, revient à Bruxelles pour ouvrir sa boutique. Il se consacre à la coupe en biais qu’il met au point selon des techniques des années 30. Actuellement, le styliste partage son temps entre Bruxelles et Hong Kong où il est consultant pour différents labels.


"J’avais déjà participé au défilé PR lors de sa première édition et c’est avec plaisir que je recommence. Travailler à partir de fripes est une méthode que je connais puisque j’utilise moi-même à chaque saison des tissus anciens ou des rééditions."


www.nicolaswoit.com


 

Ceeayche's picture

(post #31187, reply #27 of 29)

What a wonderful idea!  Thank you for sharing this. I'm on a similar "restriction" so I'm going to "reframe" and say I'm recycling and repurposing!  Very 2009!


My mother passed away earlier this year and I am in the process of merging our stashes.  I really can't justify purchaisng anything new.... I haven't figured out how to appropriately stash all the bounty from my mother's house.  It breaks my heart, but I've got several trashbags full of fabric languishing in the garage until I can figure out where to put them in the house!  It's a blessing and I can't wait to cull through it and donate some to the nearby performing arts organizations.


"Ceeaychelle"

"Ceeaychelle"
Greet each day with Joy.  Embrace your blessings.

adephesia's picture

boutique burberrywant yet example (post #31187, reply #28 of 29)

About ClarksClarks is a organization that started in England when two brothers made a decision to turn into business owners. sac burberry- VS1 - VS2: Two far more grades, Extremely Somewhat Integrated. Know Your Designer and CompareAlmost certainly the single very best way to discover an genuine purse is to get to know all you can about your preferred designer.
adephesia's picture

boutique burberrywant yet example (post #31187, reply #29 of 29)

About ClarksClarks is a organization that started in England when two brothers made a decision to turn into business owners. sac burberry- VS1 - VS2: Two far more grades, Extremely Somewhat Integrated. Know Your Designer and CompareAlmost certainly the single very best way to discover an genuine purse is to get to know all you can about your preferred designer.